Sébastien Destremau

Description

Sébastien Destremau est un journaliste sportif spécialisé voile et skipper licencié au club de Toulon. Lors du Vendée Globe 2012-2013, qu’il commente pour une chaîne de télévision, il décide qu’il prendra le départ de l'édition 2016-2017. Avec son Imoca60 « FaceOcean », il débute la course le 6 novembre 2016 malgré un démâtage accidentel. Il termine celle-ci en dernière position, après plus de 124 jours de course, 50 jours après le vainqueur Armel Le Cleac’h. Il en fait le récit dans son livre Seul au monde, paru chez XO éditions. En 2018, sur le même monocoque, rebaptisé AlcatrazIT-FaceOcean, il participe à la Route du Rhum en catégorie Rhum Mono et non IMOCA. Le 13 novembre, lors de cette course, une collision entre AlcatrazIT et Ariel II (mené par Ari Huusela) se produit en plein Atlantique. Les deux skippers réussissent à réparer les dégâts et poursuivre la course. Sébastien Destremau obtient finalement la 2e place dans la catégorie Rhum Mono. En plus d’avoir relevé un vrai défi sportif pour lequel il n’était pas destiné, Sébastien Destremau a vécu cette aventure comme une victoire humaine. Parti de presque rien, il revient avec beaucoup de valeurs et leviers universels : le dépassement de soi, le courage, l’esprit d’équipe, la motivation, la prise de risque pour atteindre des objectifs toujours plus grands et la résilience. Dans un style unique, Sébastien livre son témoignage mémorable adressé à tout public et tous les métiers de l’entreprise, aussi bien en français qu’en anglais.